L’environnement est au cœur de tous les  métiers du groupe. Que ce soit dans les projets ou dans son  fonctionnement  Egis inscrit la protection de l’environnement comme un élément majeur de sa stratégie RSE.  

  • Dès 1996 ce principe est inscrit dans sa charte de déontologie.

  • En 2011 Egis adhère au Pacte Mondial ou trois des 10 principes concernent l’environnement

  • En 2012 Egis publie sa charte DD/RSE où le groupe s’engage publiquement à réduire les impacts environnementaux directs de son activité

Pour en savoir plus :

  • Voir le manuel performance – politique environnementale en page 10
  • Voir le datawall pour les indicateurs ‘empreinte carbone’ et Energie consommée par nos bureaux (France)
  • Voir notre reporting extrafinancier pour l’ensemble des indicateurs environnementaux

Depuis plusieurs années Egis travaille sur la réduction de son empreinte environnementale directe. Fin 2016 79% des activités d’Egis sont certifiées ISO 14001. Depuis 2016, Egis effectue un suivi des consommations des 13 plus grandes implantations  françaises (progression par rapport à 2015 où Egis en suivait 10)

De nombreuses bonnes pratiques ont été identifiées au niveau de nos sites comme la signature de partenariats avec des associations pour le recyclage des déchets (meubles, consommables informatiques, ordinateurs, piles, papier, cartouches,), la publication des rapports sur papier FSC, l’achat de mobilier de bureau certifié PEFC, des économie d’eau sanitaire et de consommation électrique via des dispositifs adaptés (mousseurs, détecteurs de présence, …), le développement des pratiques de tri et de recyclage. … Des campagnes de sensibilisation aux éco-gestes sont par ailleurs régulièrement organisées.

A périmètre constant par rapport à celui de 2015, nous constatons :

  • Une baisse de nos émissions avec une baisse des consommations d’énergie dans nos bâtiments
  • Les émissions issues de nos déplacements ont également diminué.
  • Nos volumes de déchet sont stables, 46% sont valorisés.

Pour réduire son empreinte environnementale Egis agit à différents niveaux :

Grâce à des outils :

 

empreinte_a_la_trace

  • Une plateforme sur l’intranet pour rendre visibles les efforts en management environnemental.
    Depuis plusieurs années, nous utilisons « l’empreinte à la trace » pour illustrer l’évolution des impacts environnementaux de nos bureaux. Cette plateforme en ligne propose une visualisation interactive, géolocalisée, de 4 indicateurs environnementaux : l’énergie, les déchets, le papier, l’eau. Cette interface ludique permet à chaque collaborateur de comprendre et appréhender l’impact environnemental du site qu’il occupe.
  • Des ateliers ou des cours d’écoconduite pour apprendre les bases d’une conduite économique, sûre et zen.
    Au même titre que pour ses clients, en interne à Egis , des collaborateurs formateurs sont à la disposition des filiales pour proposer des formations ou des ateliers  d’écoconduite.  En 2014, des ateliers de sensibilisation ont été organisés au siège pendant la semaine du développement durable avec une proposition d’expérimentation à l’issue de l’atelier pour que chacun puisse vérifier les atouts de son nouveau comportement.
    Dans ses  filiales d’exploitation autoroutière des formations de formateurs sont assez régulièrement organisées pour  déployer progressivement la formation auprès du personnel exploitant. Le retour d’expérience est toujours enrichissant et les économies de carburant sont au rendez-vous (allant jusqu’à moins 20%). Sans compter les autres bénéfices qui sont attendus à plus long terme : amélioration de la sécurité, moindre pollution, diminution des frais de maintenance etc… les bénéfices ne sont plus à démontrer.
  • La  « green-IT »
    La conception en 2013 de notre nouveau siège social à Guyancourt a été l’occasion d’accélérer l’évolution de nos équipements. Des actions sont mises en oeuvre à trois niveaux :

    • Nos moyens informatiques utilisent des serveurs virtuels, qui divisent par cinq le nombre de machines nécessaires.
    • Les impressions sont désormais libérées par badge, ce qui évite les impressions orphelines.
    • Les moyens de communication sont progressivement unifiés dans le monde par Exchange et Lync, ce qui vise notamment à réduire de 10 % les besoins de déplacement et les besoins en câblage téléphoniques courant faible des bâtiments (plusieurs centaines de kilomètres économisés).

 

focus

LYNC, une plateforme de communications en temps réel pour plus de confort et de souplesse dans l’organisation du travail

Avec l’adoption de LYNC, Egis a choisi d’offrir à ses collaborateurs une plateforme unique de communication pour simplifier les tâches, renforcer le travail collaboratif, améliorer la réactivité dans les échanges et permettre le travail à distance. À partir de cette plateforme, les collaborateurs peuvent téléphoner, communiquer par messagerie (instantanée ou non), organiser une téléconférence, une visio, partager des documents. Et « cerise sur le gâteau », ils peuvent visualiser la disponibilité de leurs contacts grâce à l’indicateur de disponibilité en temps réel, et ainsi choisir le meilleur moyen de joindre leur interlocuteur.

 

Grâce à une politique de regroupement et des choix immobiliers plus vertueux

Depuis plusieurs années, Egis regroupe ses implantations dans des sites multi-filiales, plus efficaces énergétiquement, accessibles en transports en commun ou à proximité d’une gare TGV ou d’un aéroport.

Egis est par ailleurs impliqué dans plusieurs Plans de Déplacement Inter-Entreprises (PDIE) qui permettent :

  • de promouvoir les modes actifs (marche, vélo), par exemple en éditant des cartes d’accessibilité ou en organisant des ateliers,
  • d’échanger avec les autorités organisatrices des transports sur l’évolution de la desserte en transports publics
  • d’échanger avec d’autres entreprises sur la mise à place de moyens privés en complément de l’offre publique.
focus

  • Les démarches de Plans de Déplacements Inter-Entreprises de Saint-Quentin-en-Yvelines, auxquelles contribue Egis, ont été récompensées aux Trophées de la Mobilité en Ile-de-France en 2015.
  • Depuis 2015 nous avons mis en place un dispositif d’expérimentation de management de l’énergie avec suivi hebdomadaire ; d’abord sur notre immeuble de Montreuil (déjà HQE exploitation) puis au Start notre Siège dans les Yvelines . Ce programme a été lauréat du prix CUBE2020. Egis a été récompensé dans deux catégories : Bâtiments de Bureaux certifiés (or pour Terra Nova 3) et Bâtiments de bureaux non certifiés de surface supérieure à 12000 m² (Bronze pour le Start). »

Pour en savoir plus sur le concours CUBE

  • Un audit énergétique sur les sites majeurs du groupe Egis en France fait apparaitre un potentiel d’économie supérieur à 15%.
  • Les équipes tourangelles d’Egis se sont installées dans ‘La Nef’, premier immeuble de bureau à énergie positive de la région.

 

Grâce au télétravail

En 2013 Egis a mis en place une convention portant sur le télétravail permettant aux collaborateurs (périmètre France) de réduire leur déplacement et ipso facto de mieux gérer leur  temps de travail.

 

Grâce à une politique véhicule qui prône la sobriété

La flotte des véhicules de fonction est chaque année plus sobre, avec désormais des modèles thermiques en moyennes au moins 15% moins émissifs qu’en 2015.

Chaque année,  Egis propose deux rendez-vous de sensibilisation sur ces sujets à ses collaborateurs : pendant la  semaine européenne du  développement  durable (du 30 mai au 5 juin) et pendant la semaine européenne de la mobilité (du 16 au 22 septembre).

Grâce à l’indemnité kilométrique vélo (en France*)

silhouette of female cyclist riding across a bridgeEn 2016, Egis et l’ensemble des organisations syndicales CFDT, CGT et CFE-CGC ont signé un accord de groupe prévoyant le remboursement des frais de trajets réalisés à vélo ou à VAE (vélo à assistance électrique) entre son domicile et son lieu habituel de travail pour les collaborateurs France. Cet accord, en promouvant un mode de transport alternatif à la voiture, s’inscrit résolument sur le chemin de la transition énergétique et des valeurs prônées par le groupe en matière de développement durable.

* cf. décret relatif à l’indemnité kilométrique vélo paru au Journal officiel le 12 février 2016, rendant opérationnel le dispositif. D’après le rapport d’évaluation de l’ADEME la part modale du vélo pour les déplacements domicile – travail pour les entreprises ayant participé à l’expérimentation a augmenté de 50%. Cette augmentation s’établit à 125% au bout d’un an. voir le site de l’observatoire de l’indemnité km vélo