Engagement RSE des fournisseurs et partenaires d’affaires

Tous les fournisseurs, dont le montant de contrat est supérieur à 30K€, ont dans leurs annexes contractuelles le code d’intégrité des partenaires d’affaires qu’ils s’engagent à respecter.

Le « Code d’intégrité des partenaires » décrit les valeurs qu’Egis souhaite partager avec ses partenaires d’affaires, et les règles auxquelles ceux-ci acceptent de se conformer en collaborant avec Egis sur les projets ou les services concernés.

Ce Code s’applique aux sous-traitants et fournisseurs d’Egis, ainsi qu’à ses agents commerciaux, ses consultants et ses représentants. Il s’applique également aux cotraitants d’Egis au sein de groupements provisoires. Il traite de la prévention de la corruption et du respect de la libre concurrence, ainsi que de l’intégrité personnelle, des conflits d’intérêts, de la confidentialité et de la communication, et de la responsabilité sociétale et environnementale.

Les partenaires d’Egis formalisent leur engagement à respecter ces règles d’intégrité en signant un engagement « Ethique ». Ce document est disponible en version française, anglaise, espagnole, et portugaise.

Consulter le code d’intégrité des partenaires d’affaires

 

Prise en compte des enjeux RSE dans la relation avec les fournisseurs et sous-traitants

Egis a intégré des clauses RSE dans certains de ses contrats, notamment pour les achats liés à l’exploitation de ses immeubles, dans le domaine de l’informatique, les relations contractuelles que nous avons avec nos fournisseurs de véhicules et dans le cadre de prestations intellectuelles.

Le groupe s’est doté en 2019 d’une Direction des Achats et souhaite développer la présence de clauses et critères RSE dans ses achats de prestations. Une charte d’achats responsables est en cours d’élaboration, dont la publication est prévue pour fin 2021.

Volume d’achats auprès des entreprises du secteur protégé et adapté

En moyenne, depuis 2014 le volume d’achats auprès du secteur protégé avoisine les 200k€/an, à l’exception de 2020 en raison du contexte sanitaire.

Depuis 2014, Egis a recours au secteur protégé (ESAT) pour des prestations spécifiques (traiteur, imprimerie, entretien …). Le contrat d’entretien des vitrages intérieurs, ainsi que la tenue de la conciergerie de notre siège social sont ainsi confiés à une entreprise ESAT.

 

Des achats plus respectueux de l’environnement et compatibles avec notre objectif de réduction de GES pour lutter contre le changement climatique

 

Flotte de véhicules du Groupe (périmètre des filiales ayant leurs sièges en France)

Lors de la renégociation avec les constructeurs automobiles pour renouveler la flotte automobile du groupe, le critère CO2 a été placé au même niveau que le critère économique.

C’est ainsi que notre nouvelle car Policy établie en 2020 fait la part belle aux véhicules dits propres. De cette Car Policy ont été exclu les SUV thermiques et les véhicules essence en raison de leur fort taux d’émissions de CO2 par km parcourus. Des modèles diesel sont maintenus mais uniquement pour les « gros rouleurs ». La flotte de véhicules du Groupe (fonction et véhicules de service) pourra ainsi être renouvelée progressivement, avec des modèles plus vertueux permettant d’atteindre un objectif de 63gr/ CO2/km en moyenne pour la flotte en 2025 – (norme WLTP). Fin 2020 la moyenne était de 123gr/km (soit un objectif de réduction de 48% des émissions sur ce poste). À cette Car Policy est associé un programme de déploiement d’installation de bornes électriques dans nos implantations.

Déplacements professionnels en train

Renégociation de tarifs avec la SNCF, afin de faire bénéficier aux collaborateurs du Groupe des tarifs préférentiels en première classe sur des trajets cibles (les 8 lignes les plus utilisées par nos collaborateurs en avion : tels que Paris-Montpellier, Paris Aix, Paris Marseille), incluant une expérience voyageurs globale basée sur le confort. L’objectif étant d’inciter les collaborateurs à augmenter l’utilisation du train et de les accompagner dans ce changement d’usage.

 

Les achats réalisés en 2020 pour nos déplacements professionnels sur le périmètre France vont nous permettre de réduire nos émissions de CO2 de 5% par an à minima jusqu’à 2025