Éthique : une tolérance zéro

Egis s’est construit sur des valeurs d’éthique, de transparence, de qualité, de respect et d’intégrité. Ces valeurs fondent notre réputation et constituent notre capital éthique. Au-delà du respect des lois et règlements en vigueur dans les pays où Egis opère, le Groupe a défini des règles de comportement applicables à tous. Le respect de nos valeurs dans nos pratiques commerciales est une préoccupation constante.

La politique éthique d‘Egis s’articule autour de trois documents principaux :

  • Une charte de déontologie, disponible également en version  anglaise, espagnole, roumaine, portugaise et polonaise.
  • Un code d’intégrité, disponible également en version anglaise, espagnole, portugaise, roumaine, polonaise, arabe et hindi.
  • Un code d’intégrité des partenaires d’affaires disponible également en version  anglaise, espagnole, et portugaise.

Rendez-vous sur le site www.egis.fr pour télécharger l’ensemble des codes et charte.

Rendez vous sur cette page pour voir les indicateurs de performance dédiés à notre démarche Ethique

En savoir + sur la démarche Ethique Egis
Faits marquants
  • Un plan d’actions relatif à la maitrise des risques a été revu au premier trimestre 2018. Il s’organise jusqu’en décembre 2019 et intègre la prise en compte de la loi Sapin 2 et de celle relative au devoir de Vigilance. Dans ce cadre, Egis a mis en place un dispositif d’alerte interne qui s’applique à l’ensemble du groupe sur les sujets couverts par ces deux lois.
  • Intégration dans les Règlements intérieurs d’un régime disciplinaire en cas de manquements aux règles d’intégrité,
  • En 2018, révision de la Charte de déontologie,
  • Fonctionnement régulier des 3 instances de l’organisation Ethique (comité d’éthique, COPIL démarche Ethique; réseau des Correspondants Ethique),
  • Publication du Code d’intégrité « partenaires » qui complète et précise le Code d’intégrité et la Charte de déontologie (2015-2016) – sur les projets menés en commun, l’ engagement du partenaire doit être formalisé au travers de la signature d’un engagement Ethique en phase Offre et de la clause Ethique en phase de réalisation du contrat.
  • Des actions de formation « Éthique » qui se sont étendues en France et dans  les  filiales internationales : Ethique des affaires/anticorruption et sur des cycles de management de projets France – Ethique et conformité en Inde et au Brésil. Dans chaque pays, deux sessions ont été organisées, à Delhi et Hyderabad en Inde, et São Paulo et Curitiba au Brésil. Ces formations ont été animées par le directeur Ethique et Conformité du Groupe, avec l’appui des correspondants éthique d’Egis et de consultants locaux. En 2016 deux sessions de formation ont été organisées au Moyen Orient. En 2017 des sessions ont été organisées en Pologne et Roumanie. En 2018, formations en France, Inde et Mexique.
  • Deux modules de e-learning sur l’éthique des affaires ont été conçus. Ces modules sont déployés auprès de tous les collaborateurs d’Egis. Le 1er module vise à sensibiliser à l’éthique des affaires et à présenter la politique d’Egis en la matière et le second approfondit trois sujets : la corruption, l’intégrité personnelle, et les conflits d’intérêts.
  • Le e-learning est désormais intégré au parcours de formation obligatoire pour les nouveaux arrivants à compter du 01/01/2019
Alerte Incident
Dans le cas où un incident( corruption et autres) se produirait, Egis a mis en place dans son système de management une procédure « incidents » qui permet de lister tous les incidents significatifs vécus par les filiales du Groupe, d’en tirer des enseignements et de déterminer les plans d’actions qui s’avéreraient nécessaires (préventifs et correctifs). Plus concrètement, cette procédure a pour objectif de :
– Doter Egis d’outils de pilotage « au quotidien » de ses risques opérationnels en complément des travaux d’évaluation,
– Collecter et conserver les données permettant de quantifier les risques opérationnels, et d’y associer les ressources nécessaires,
– Accompagner les responsables d’activités et les opérationnels dans la gestion des incidents,
– Caractériser les incidents en évaluant notamment les impacts financiers,
– Générer à tout moment des reportings d’analyse et de synthèse à destination de la Direction Générale et de la Caisse des Dépôts (notre actionnaire majoritaire),
– Eviter leur survenance et/ou en contenir les conséquences.

Le respect des droits de l’homme, un fondamental

ethiqueLe respect des droits de l’homme est l’un des fondamentaux recherché à tous les niveaux du groupe Egis, dont la vocation est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie et du niveau d’équipement des territoires. Les sociétés du groupe Egis et leurs collaborateurs doivent respecter les lois et règlements applicables dans tous les pays où ils exercent leurs activités. Chaque collaborateur doit s’abstenir de tout comportement pouvant l’entraîner lui-même ou entraîner d’autres collaborateurs, son entreprise ou le groupe Egis dans une pratique illicite ou déloyale.

Au-delà du respect des lois et règlements en vigueur là où Egis opère, le groupe a défini des règles de comportement applicables à tous transcrites dans :

  • une charte de déontologie (depuis 1996)
  • une charte Développement Durable. Cette charte a pour objet de lister les fondamentaux de l’action du groupe pour plus de lisibilité aux yeux de ses parties prenantes mais également de fédérer les équipes autour de sa stratégie et de ses valeurs. Cette charte s’appuie sur la déclaration universelle des droits de l’homme, les conventions fondamentales de l’OIT, les principes directeurs de l’OCDE et les dix principes du Pacte Mondial de l’ONU.
  • un code de Ressources Humaines (2018). Le Code de management des ressources humaines, aligné avec le Pacte mondial des Nations unies, définit les grands principes de la politique RH du groupe Egis. Cette politique RH est ensuite déclinée dans les différents pays dans lesquels le groupe est présent, selon les réglementations et contraintes locales. Un plan d’action, réparti entre la direction du contrôle interne et la direction des ressources humaines du groupe, a également été défini. A titre de plan d’action initial, une vérification par voie auto-déclarative, concernant les principes fondamentaux en matière de législation du travail appliqués dans les différentes entités de la direction des régions internationales, a été engagée. Les unités couvrant les différentes régions du monde où le groupe opère ont également fait l’objet d’une étude bilancielle. A l’issue de cette étude, il a été décidé de produire plusieurs processus devant s’imposer à  toutes les entités en matière de conditions de travail, d’intégration, de rémunération, de mobilité, etc. Ces actions ont été complétées par la mise en place d’une auto-évaluation annuelle au sein de chacune des entités à l’international ; un dispositif de contrôle aléatoire est également prévu.

En adhérant dès 2011 aux 10 principes du Pacte Mondial, Egis souhaite faire progresser ces principes dans ses zones d’influence et s’engage à les intégrer dans sa stratégie, sa culture et ses modes opératoires.

Dispositif d’alerte

En complément du dispositif d’alerte (voir plus haut – dispositions loi Sapin 2 et Devoir de vigilance),  Egis a nommé un référent RH pour gérer les alertes relatives aux manquements sur les sujets liés aux droits de l’homme.