Le déploiement de la démarche RSE nécessite de faire travailler ensemble les différentes fonctions de l’entreprise et implique la mise en place de structures d’animation transverses.

Une organisation adaptée

La direction en charge de la RSE dénommée « Direction transformation métier et RSE » est directement rattachée à la direction générale. Son objectif prioritaire est la mise en valeur de l’offre du groupe et l’accélération de l’intégration des enjeux de développement durable au sein des projets opérationnels qu’Egis accompagne.

Un déploiement dans chaque Business Unit (BU)

Cette direction travaille avec des correspondants dans chaque BU. En fonction de la taille de la BU, ces correspondants sont des  managers  et/ou des coordonnateurs. Ils s’assurent de la prise en compte des enjeux DD au sein de la politique de développement de la BU, propose des orientations stratégiques à mener et animent la démarche.  Des rencontres et réunions rythment l’année pour partager les bonnes pratiques, réfléchir et travailler ensemble sur le plan d’action DD Egis. Certaines branches ont des sous-réseaux pour faciliter le déploiement, soit par zones géographiques, soit par thématique métier.

Des rendez-vous toute l’année

Au rythme de 4 ou 5 rendez-vous par an, le réseau se retrouve pour échanger, s’informer mutuellement, partager des bonnes pratiques ou des dilemmes. Une fois par an, un séminaire, au siège du groupe, rassemble le réseau ainsi qu’un certain nombre d’acteurs identifiés pour leurs contributions clés en développement durable. Cet événement annuel est l’occasion de faire un bilan de l’année passée et de préparer l’année suivante dans les meilleures conditions. Rien de tel pour fédérer et impliquer les forces vives du groupe.

Chaque année Egis invite un grand témoin à l’occasion de ce séminaire ; pour en savoir plus 

Des réseaux transversaux

En parallèle, le développement durable s’intègre dans l’ensemble des réseaux internes qui traitent de thématiques transversales, telles que l’environnement, l’économie des transports, l’eau, les transports intelligents, l’adaptation au changement climatique, l’efficacité énergétique, etc…

En 2019, Egis a créé le domaine métier transversal Environnement, qui a pour vocation de booster le développement business du groupe sur ce marché dont les expertises et solutions sont dispersées au sein de nos différentes business unit. Ce domaine regroupe les thématiques suivantes : écologie et climat, gestion des nuisances (air, odeur, sites et sols pollués, acoustique…), sûreté de fonctionnement/risques industriels, géomatique, dépollution… Il représente environ 240 collaborateurs. L’ambition est de développer tous ensemble notre offre d’ingénierie et d’exploitation bas carbone au service de nos clients et des territoires où nous opérons,  une offre différenciante et ciblée.

Une analyse de matérialité

Afin d’agir en tant qu’entreprise responsable et contribuer durablement aux ODD, Egis précise sa stratégie grâce à un dialogue continu et constructif avec ses parties prenantes. Ainsi Egis a réalisé en 2011 une analyse de matérialité stricto-sensu. Depuis 2011, Egis mène auprès de ses parties prenantes, externes comme internes, une analyse des risques et opportunités RSE, en mettant l’accent sur les enjeux majeurs liés à nos activités, avec un positionnement réfléchi au regard des principales tendances du monde économique, social et sociétal. La lutte contre le changement climatique est inscrite au plus haut niveau de la stratégie d’Egis, depuis le projet d’entreprise « Imagine » en 2018. Cette priorité a été renforcée en 2021, avec le nouveau projet d’entreprise « IMPACT THE FUTURE ».

Globalement, l’analyse de matérialité est menée selon les 4 principes suivants :

  1. Identification et inventaires des enjeux DD pertinents, grâce à la consultation de nos partie prenantes, internes comme externes, afin de prendre en considération leurs attentes ;
  2. Hiérarchisation des enjeux, avec une analyse des risques et opportunités ;
  3. Validation des priorités par le top management ;
  4. Construction des orientations DD, qui sont intégrées à tous les processus du management de l’entreprise.

Les acteurs externes qui participent à cette démarche sont :

  • Notre actionnaire majoritaire : La Caisse des Dépôts
  • Nos clients
  • Les membres du conseil d’administration
  • Notre Comité d’Orientation et de Développement Durable (CODD), composé de personnalités extérieures au sein de notre écosystème professionnel et de personnalités spécialisées en RSE. Ce comité des Parties Prenantes du groupe a un double objectif : partager une vision prospective en matière d’aménagement durable des territoires et challenger nos solutions/actions de façon à ce que ces dernières correspondent au mieux aux besoins et attentes sociétales.
  • Notre écosystème local et professionnel : afin d’être à l’écoute des territoires et de nos marchés, mais aussi d’ancrer notre action et nos réflexions.

Les acteurs internes qui participent à mettre en lumière nos enjeux RSE sont :

  • Les cadres actionnaires du Groupe : Iosis Partenaires ;
  • Les directeurs de Business units et leurs comités de direction ;
  • Les pilotes de processus du Système de Management de la Performance ;
  • Les différents réseaux (techniques, innovation et développement durable) qui participent à faire progresser nos méthodologies et à faire remonter les signaux faibles en matières de métiers et de réglementation ;
  • La New Bees team, groupe de jeunes collaboratrices et collaborateurs qui, en contact direct avec le Top Management, sont force de proposition pour faire bouger les lignes de l’entreprise ;
  • Les représentants du personnel (membres du CSE pour la France).

 

La consultation des parties prenantes est réalisée selon le processus suivant :

Caisse des dépôts

Mode de consultation

Fréquence

  • Conseil d’administration et comité stratégique
  • Egis participe également aux groupes de travail RSE de la Caisse des Dépôts
  • Dialogue régulier
Clients

Mode de consultation

Fréquence

  • Enquête de satisfaction après finalisation de mission
  • Organisation de rencontres avec nos Clients Grands comptes par nos instances de direction
  • Au fil de l'eau
Conseil d'administration

Mode de consultation

Fréquence

  • Information, consultation, avis
  • 2 fois par an
Comité d'Orientation et de Développement Durable

Mode de consultation

Fréquence

  • Réuni 2 fois par an, ce comité est interrogé sur nos ambitions-actions en matière de RSE ; nos solutions et innovations sont challengées lors de ce comité
  • 2 fois par an
Ecosystème local et professionnel

Mode de consultation

Fréquence

  • Egis participe à de nombreux groupe de travail métiers, et a également une implication active au sein de Syntec ingénierie et du C3D
  • Egis est signataire de la charte de l’ingénierie pour le climat (Syntec Ingénierie)
  • Martine Jauroyon, Directrice Transformations métiers et RSE du groupe Egis, membre du comité exécutif, est membre du CA Syntec Ingénierie. Elle est référente Climat de la commission DD-RSE
  • Nathalie  Auffret-Guillen est relais au Cercle des Référents Climat de Syntec Ingénierie. Elle est pilote du groupe Stratégie Climat au sein du C3D. Elle est correspondante Egis au sein du club Climat Énergie de Saint-Quentin en Yvelines.
  • Au fil de l'eau
Cadres actionnaires du Groupe

Mode de consultation

Fréquence

  • Groupes de travail
  • Questionnaire sur les enjeux du Groupe
  • Au fil de l'eau
Directeurs de Business Units

Mode de consultation

Fréquence

  • Evaluation des risques et opportunités
  • 1 fois par an
Réseaux techniques, innovation et développement durable

Mode de consultation

Fréquence

  • Groupes de travail et séminaires
  • 1 fois par trimestre
Représentants du personnel

Mode de consultation

Fréquence

  • Dialogue Social
  • Régulière et variable selon les pays

 

 

 

 

La synthèse des visions croisées est mise en commun au niveau corporate, par la Direction des Risques et Performance et la Direction Technique Innovation et Développement Durable du groupe. Les visions externes et internes des enjeux Développement Durable sont généralement alignées. Les enjeux liés à la gouvernance et aux communautés et développement local sont souvent moins matériels que les enjeux liés aux relations et conditions de travail, à la loyauté des pratiques, à la qualité technique de nos prestations ou encore à l’environnement.

 

Six enjeux sont définis comme cruciaux, en cohérence avec notre analyse de risques qui permet de hiérarchiser les enjeux identifiés au regard de notre activité :

  • La protection de l’environnement, dont la lutte contre le changement climatique avec un enjeu de participer à la construction d’un monde décarboné ;
  • L’éthique, l’intégrité dans les affaires ;
  • La satisfaction client ;
  • l’excellence technique (avec notamment, la nécessité d’adresser les sujets de la révolution numérique et climatique, et notre capacité à proposer des solutions innovantes) ;
  • La santé et la sécurité au travail ;
  • La sécurité des données (celles de nos collaborateurs, mais aussi celles de nos clients).

 

Tous ces enjeux prioritaires, contribuent à la construction de nos orientations DD pour la période 2021-2026 validées en Comité Exécutif. Ils sont pris en compte dans notre DPEF.