DÉCLARATION DE PERFORMANCE EXTRA-FINANCIERE

Suite à l’ordonnance et au décret d’application de juillet et août 2017 qui transpose la directive européenne du 22 octobre 2014 et modifie l’article 225-102-1, le dispositif dit « Grenelle II » est remplacé par la présentation d’une « Déclaration de Performance Extra-Financière – DPEF ». En réponse à cette modification, Egis  publie sa DPEF, disponible ICI qui présente le modèle d’affaires, les conséquences sociales et environne­mentales de notre activité, nos principaux risques extra-financiers, les politiques que nous mettons en œuvre pour les prévenir et les résultats de ces politiques.

 

 

Une vérification par un organisme tiers

Mazars-Logo

Comme le prévoit la règlementation, la DPEF doit être vérifiée par un organisme tiers indépendant (OTI). Le cabinet Mazars a été missionné pour assurer cette prestation qui a donné lieu à un audit suivi de la production d’un avis motivé.  Les auditeurs  n’ont pas relevé d’anomalie significative de nature à remettre en cause le fait que la DPEF est conforme aux dispositions règlementaires applicables et que les informations, prises dans leur ensemble sont présentées, de manière sincère, conformément au référentiel. Ils ont ont également  proposé des pistes d’amélioration. L’avis est joint à la DPEF.

Reporting extra-financier

Egis s’est engagé depuis 2012 dans une démarche volontaire de reporting extra-financier. Cet exercice nous permet d’une part d’anticiper des évolutions réglementaires, mais surtout d’apprendre à valoriser, à structurer un ensemble d’actions positives et de surveillance de « risques RSE ». En lien avec notre démarche de Performance, nous collectons chaque année de nombreuses données relatives à la description et à la maîtrise de nos activités (fonctionnement comme métiers) en cohérence avec les indicateurs demandés par la Caisse des Dépôts, notre actionnaire majoritaire. L’ensemble est audité chaque année sur la sincérité des informations publiées.

 

 

Nous utilisons cette matière de plusieurs façons :
● Pour nos propres besoins de pilotage.
● Pour la réponse aux questionnaires RSE et aux audits commandités par nos clients (notamment dans l’industrie et l’aide publique au développement).
● Pour contribuer à l’effort de reporting extra-financier de la Caisse des Dépôts, notre actionnaire majoritaire.
● Pour l’édition annuelle de notre reporting extra-financier. Dans ce reporting, chaque item est illustré par des indicateurs et des faits marquants. Selon notre feuille de route DD/RSE, le reporting extra-financier doit prendre une dimension de pilotage de plus en plus stratégique. Ce contenu évolue donc progressivement, au fil des développements de nos métiers et de nos implantations, au fil de nouvelles demandes. C’est une manière de suivre concrètement nos engagements, en encourageant les questions et les suggestions de nos parties prenantes.