Filtrez nos solutions par catégories :

Retour aux solutions biodiversite-ressources

Aulnes, un outil pour intégrer les services que rend la nature à l’homme dans l’évaluation des projets

AulnesEt pour contribuer au développement économique des territoires et préserver la biodiversité.
Fort de son expérience en matière d’environnement et d’ingénierie, Egis a investi la sphère de l’économie de l’environnement pour proposer à ses clients, qu’ils soient décideurs publics ou entreprises privées, une gamme de services à la double ambition : contribuer au développement économique des territoires et à la préservation de la biodiversité. Très souvent en opposition, la prise en compte de ces deux enjeux peut en fait apporter de la valeur à un territoire.

Après 4 ans de recherche, en partenariat avec le LAMETA[1] et un investissement en R&D conséquent, Egis dispose d’un outil opérationnel, outil-méthode « Aulnes ». Il est achevé depuis septembre 2014.

 

focus
Avis de nos parties prenantes

Alexis BONNEL

Alexis BONNEL,Conseiller environnement et développement à l’Agence Française de Développement (AFD) et membre du Comité d’orientation développement durable Egis.

Dans les pays en développement, les ressources naturelles constituent un vecteur économique essentiel. Dans les activités biodiversité de l’AFD, nous avons identifié plusieurs défis que la solution AULNES® pourrait relever, en complément des indicateurs déjà utilisés.

 

L’outil permet de :

  • révéler sur un territoire donné ce que la nature, les écosystèmes, fournissent «gratuitement» à la communauté humaine
  • d’évaluer les variations de production de service écosystémiques liées par exemple à la réalisation d’un projet (industriel, infrastructures) ; à des changements de pratiques agricoles et forestières ; à des pratiques de gestion d’espaces naturels.

Les bénéfices que l’homme tire de la nature, sont répartis en quatre catégories :

  • Services de prélèvement : matières premières (nourriture, fibres, eau douce, produits pharmaceutiques).
  • Services de régulation : régulation du climat (cycle du carbone, cycle de l’eau, contrôle biologique, pollinisation , rétention d’eau, pénétration dans les sols, limitation du ruissellement).
  • Services de support (d’auto-entretien) : constitution des sols, production primaire.
  • Services culturels : loisirs et tourisme (parc, forêt, étang…), culture et éducation (patrimoine local, éducation à l’environnement…).

[1] LAboratoire Montpelliérien d’Economie Théorique et Appliquée