Filtrez nos solutions par catégories :

Retour aux solutions ville-durable

Penser le développement de la zone franche de Nouadhibou (Mauritanie)

 

L’économie mauritanienne est basée sur l’exportation de minerai de fer, la pêche et les activités portuaires. L’État a fait de la baie de Nouadhibou une zone franche. Créée début 2013, elle s’étale sur plus de 1 000 km2 et accueille une population de 100 000 habitants qui pourrait atteindre 400 000 à l’horizon 2030. Egis, via son offre « My City by Egis », a été chargé de préciser la vision pour le territoire et d’accélérer le développement de la région. Dans le cadre, Egis a proposé un plan de développement pour les quinze prochaines années autour d’un Schéma Directeur Opérationnel (SDO) et d’un Plan de Développement Pluriannuel (PDP).

Zone franche de Nouadhibou, Mauritanie

L’objectif ? Renforcer l’activité économique existante, développer le tourisme ainsi que les fonctions tertiaires et concevoir un projet de développement urbain pour catalyser l’attractivité du territoire et concourir au bien-être de ses habitants. Les principales propositions d’Egis ont été :

  •  des quartiers bien desservis par les  transports en commun (TCSP),
  • des quartiers qui conjuguent commerces et équipement pour une mixité d’usages
  • Les zones d’activité sont directement connectées aux pôles d’échanges (port et aéroport) tout en minimisant les nuisances.
  • La croissance urbaine se fait préférentiellement par densification, tout en veillant à préserver des espaces extérieurs importants pour les habitants.
  • La création d’une écharpe verte afin de protéger la ville contre le vent, doit aussi permettre le maraîchage urbain sous palmeraie et l’élevage, qui s’inscrivent dans les traditions populaires locales.
  • Enfin, le volet eau est au cœur du projet avec la mise en place de dispositifs de désalinisation et la généralisation du traitement des eaux usées, qui sont ensuite partiellement utilisées pour l’irrigation.