Filtrez nos solutions par catégories :

Retour aux solutions ville-durable

Des bâtiments universitaires d’un nouveau genre dédiés au numérique en Bretagne.

Pour faire entrer définitivement les campus dans l’ère du numérique, l’Université Bretagne Loire (UBL) a lancé la construction  de 4 nouveaux bâtiments  inscrits dans une démarche de Haute Qualité Environnementale. Ces 4 bâtiments sont répartis sur plusieurs campus de l’UBL, deux bâtiments se trouvent à  Rennes sur les campus de Beaulieu et de Villejean tandis que les deux autres ont été construits sur le campus brestois de Bouguen et sur la technopole de Brest Iroise, située face à l’océan.

 

Egis est intervenu sur ce projet comme maître d’œuvre, assistant à maîtriseCampus numérique de Bretagne, Rennes d’ouvrage  pour toute l’AMO Environnement et le suivi de la certification. 

 

 

Les atouts  de ce projet immobilier sont les suivants :

  • Énergie : les quatre bâtiments font l’objet d’un contrat de performances entre le constructeur et l’UBL, ce qui a induit une conception des bâtiments axée sur les performances énergétiques et un suivi important de l’exécution de manière à garantir ces performances. Plusieurs choix ont été faits lors de la conception pour atteindre les objectifs de performance visés :
    • Le choix de l’isolation par l’extérieur permet de réduire les ponts thermiques et de pouvoir offrir aux bâtiments une inertie thermique importante, qui, associée à la ventilation nocturne permet de retarder les montées en température l’été.
    • Le pôle universitaire est raccordé au réseau de chaleur urbain.
    • Le chauffage des locaux est assuré par des radiateurs à faible inertie qui permettent d’optimiser la consommation par pièce en fonction des apports internes et solaires, hormis dans le hall d’accueil où un plancher chauffant est mis en place, et dans l’amphithéâtre où la centrale de traitement d’air (CTA) équipée d’une sonde CO2 assure la double fonction de ventilation et de chauffage en période d’occupation. Deux autres CTA sont mises en place pour la ventilation des locaux, en plus de VMC (ventilation mécanique contrôlée) dans les sanitaires et autres locaux à pollution spécifique mis en dépression. Les salles d’enseignement numériques sont traitées de manière à souffler dans le local et extraire dans un placard technique, cela permet d’avoir un bon balayage et de confiner les dégagements calorifiques des serveurs directement dans l’extraction de ventilation. Il n’y a pas de rafraîchissement actif hormis dans la régie des salles de tournage et au studio d’enregistrement o ù les apports internes de chaleur sont les plus importants. Pour la production frigorifique des groupes frigorifiques à récupération de chaleur sont mis en place, permettant de valoriser l’énergie calorifique des groupes frigorifiques.
    • Une GTB est mise en place, elle permet notamment de suivre, programmer et piloter les équipements de production et les équipements terminaux, de suivre les consommations et d’interagir avec les utilisateurs (affichage dans le hall).
  • Exploitation- Maintenance: la maintenance du site pendant les 25 prochaines années est confiée aux équipes d’Eiffage, ce qui permet une forte réactivité en cas de demandes d’intervention faites par les utilisateurs. Le coût de cette maintenance est intégré dans le loyer global que verse l’UBL. Son montant a été élaboré grâce à un calcul en coût global et  à de nombreux échanges entre  le concepteur et l’opérateur
  • Confort visuel: 100 % des locaux à usage prolongé / sensibles ont un accès à la lumière du jour et à des vues sur l’extérieur. Grâce à cette architecture mais aussi au choix des revêtements de sols, murs et plafond clairs, les locaux sont très lumineux, ce qui est déjà apprécié par les utilisateurs actuels.
  • Qualité de l’air : Pour le bien-être des futurs occupants l’ensemble de matériaux en contact avec l’air intérieur sont de classe A o u A+ afin de garantir un air sain dans le bâtiment
  • Confort hygrothermique : les locaux sont équipés d’émetteurs rayonnant avec régulation thermo statique certifiée qui permet de réguler le plus finement la température dans chaque local.
  • Intégration des bâtiments dans leur environnement :
    • Les bâtiments proposent peu de places de parking véhicules légers de manière à favoriser l’usage des transports en communs. De nombreux rangements pour cycles ont été installés et les sites sont connectés aux pistes cyclables. Tous les bâtiments sont desservis par des transports en communs type bus à Brest et à Rennes le dernier bâtiment non desservi par le métro le sera dès 2018.
    • De manière à garantir des vues agréables pour le voisinage, les toitures sont végétalisées et les équipements techniques placés dans une « boite dorée » permettant de les faire disparaitre dans l’architecture du bâtiment.

focus
logogbsawards2015Une étude en coût global a permis d’identifier les solutions techniques les plus intéressantes dans le cadre de l’exploitation future du bâtiment. Les bâtiments ont fait l’objet de test de perméabilité à l’air et atteignent jusqu’à un Q4 de 0,51 m3/ hm² et un niveau RT2012 – 50%. Le projet situé sur le campus de Rennes Beaulieu est inscrit aux Green Building Solutions  Awards 2016