Filtrez nos solutions par catégories :

Retour aux solutions biodiversite-ressources

Restauration écologique de cours d’eau

L’exemple de la Mérantaise

Dans le département de l’Essonne, à Gif sur Yvette les travaux de renaturation de la rivière Mérantaise sur presque deux kilomètres se sont achevés. Ils permettront à la fois de favoriser la continuité écologique tout en luttant contre le risque inondation. Ce sont les inondations fréquentes générées par la Mérantaise, affluent de l’Yvette qui ont lancé le projet. En 15 ans, la ville de Gif-sur-Yvette a connu cinq arrêtés de catastrophe naturelle.

Aujourd’hui, grâce aux travaux de réhabilitation le cours d’eau peut absorber une crue cinquantennale.

cours-eau

Affluent rive gauche de l’Yvette, la Mérantaise était identifiée comme une rivière présentant encore un degré de naturalité élevé. Elle était d’ailleurs classée comme réservoir biologique et abritait encore des populations fonctionnelles de truite fario (Salmo trutta). Le cours aval de la Mérantaise étant cloisonné par de nombreux ouvrages hydrauliques induisait une rupture de la continuité écologique. Soucieux de l’impact de ces ouvrages sur le fonctionnement global de la rivière, le SIAHVY (Syndicat Intercommunal pour l’Aménagement Hydraulique de la Vallée de l’Yvette) a souhaité mettre en œuvre une opération ambitieuse visant à restaurer la continuité écologique. Egis a assuré toute la maitrise d’œuvre complète du projet avec Sepia GC (pour la géotechnique).

  • Six ouvrages hydrauliques, en particulier des vannages ont été éliminés
  • 9 mètres de dénivelé ont été rattrapés.
  • le lit de la Mérantaise a été replacé en fond de vallée
  • des travaux forestiers d’abattage et d’élagage ont accompagné la création d’une prairie humide bordée de bosquets de frênes et de saules (profitable à tous : promeneurs, animaux, végétaux). On y attend le retour d’animaux friands de ces écosystèmes, tels que la Bergeronnette, la Phragmite des joncs, la Grenouille verte etc..

Avec la réhabilitation et l’agrandissement du bassin de sécurité, le cours d’eau peut maintenant absorber une crue cinquantennale.

cours-eau1